Jef Vandorpe, la légende est en route

Jef Vandorpe, la légende est en route

Vainqueur surprise du Belgian Open 2019, Jef Vandorpe incarne, à tout juste 18 ans, le futur de son sport. Sa semaine belge est à la fois le signe qu’il est promis à un grand avenir mais également qu’il fait, déjà, partie des tous meilleurs joueurs du monde. Bluffant.

Une semaine de rêve au Belgian Open

Pour remporter son premier ITF1 et son premier Belgian Open, Jef Vandorpe a réalisé la semaine plus que parfaite. Non tête de série, il faisait office d’outsider au milieu d’une forêt de favoris aux dents aiguisées. A commencer par son compatriote Joachim Gérard qu’il a renversé lors d’une demi-finale nationale (2/6 6/4 6/3). Sa présence à ce stade de la compétition était déjà une superbe performance, la meilleure de sa saison, puisqu’il avait dû se défaire de Gaëtan Menguy, récent finaliste du Flanders Open, de Daniel Rodrigues, 12ème mondial et autre joueur en grande forme, et de Augustin Ledesma, n°2 argentin. Le tout sans concéder le moindre set.

Jef Vandorpe - Belgian Open
Jef Vandorpe lors de son sacre au Belgian Open – Photo: Belgian Open

Sa demi-finale face à Joachim Gérard n’était finalement que le signe annonciateur du second exploit, cette fois-ci en finale face au Suédois Stefan Olsson. Ce match aura été une copie quasi conforme de la demie: Jef Vandorpe qui perd le 1er set avant de renverser les débats (3/6 6/2 6/3). Cette semaine de rêve lui permet de faire un bond immense au classement: de la 19ème à la 14ème place mondial.

Jef Vandorpe, un talent précoce

Si son sacre lors du Belgian Open va lui permettre de se faire connaître, Jef Vandorpe ne sort pas de nulle part cette semaine. Cela fait maintenant de nombreuses années qu’il est présenté, avec d’autres joueurs, comme la relève des Shingo Kunieda, Stéphane Houdet et « cie« . Notamment depuis qu’il est devenu n°1 mondial junior le 17 octobre 2016 (voir vidéo ci-dessous) ou lorsqu’il a été récompensé par la Princesse Astrid pour le titre de « talent de l’année 2017 », récompense qui est décernée chaque année en Belgique pour l’athlète le plus talentueux.

Les deux meilleurs adjectifs pour décrire sa progression depuis ses débuts professionnels ? Constante et rapide. Après avoir longtemps écumé les tournois juniors, Jef Vandorpe s’est définitivement lancé sur le grand circuit après son premier titre ITF3 à Biel en mars 2017. Avec succès. Il remporte cinq tournois et entre dans les trente meilleurs joueurs du monde. Le jeune Belge ne dispute alors presque plus de tournois juniors pour se confronter aux « grands« . Son année 2018 a été l’année de la confirmation et celle de son entrée dans le top 20. 2019 aura une autre saveur. Son titre au Belgian Open le propulse dans une autre dimension, celle des vainqueurs d’un ITF1, et va le faire grandir d’un coup. La « légende » Jef Vandorpe, comme il aime s’appeler sur les réseaux sociaux, est en route et personne ne peut dire où elle va s’arrêter.

Auteur: Valentin Desanges

Fermer le menu
Aller à la barre d’outils