L’actu des bleu(e)s: Du monde autour du monde !
Photo: Grégory Picout

L’actu des bleu(e)s: Du monde autour du monde !

Dans un peu moins d’un an auront lieu les Jeux Paralympiques de Tokyo où le tennis fauteuil occupera une place de choix. Les françaises et français sont lancés depuis juin 2019 dans une course aux places qualificatives pour obtenir le fameux sésame. Chaque semaine, l’Encre Battue établira leur baromètre. Les Françaises et Français étaient nombreux sur les courts cette semaine, partagés entre l’Afrique du Sud, la Bulgarie et le French Riviera Open.

Emmanuelle Mörch (Spring Open)

La jeune Française avait tenté le pari de partir à Johannesburg en Afrique du Sud pour tenter de récolter des points précieux en vue de la qualification pour les Jeux de Tokyo. Finalement, Emmanuelle Mörch a gagné bien plus que ce qu’elle était venue chercher, en l’occurence de la confiance après sa large victoire face à la prometteuse Mariska Venter. Si elle s’est à nouveau inclinée en demi-finale face à Shiori Funamizu (6/3 6/4), elle a de quoi être satisfaite de sa semaine. En double, elles n’ont rien pu faire avec sa partenaire favorite, Mariska Venter encore, face à Montjane et Osthuizen.

Emmanuelle Mörch peut rentrer en France avec le sourire et s’orienter vers l’avenir avec de l’optimisme.

Note: 7/10

Frédéric Cattaneo (Spring Open)

Frédéric Cattaneo avait également opté pour l’Afrique du Sud et son choix s’est avéré en partie payant. En simple, il s’est hissé jusqu’en demi-finale du tournoi avant de s’incliner face à le local Evans Maripa (6/3 7/5), ancien n°11 mondial. En double, il a atteint la finale avec Nico Langmann mais ils n’ont rien pu faire face aux Hollandais Egeberink/Anker.

Bilan mitigé pour le Frédéric Cattaneo qui nourrissait de plus grandes ambitions, en simple notamment. Il est de plus en plus sous la menace de Gaëtan Menguy.

Note: 6,5/10

Gaëtan Menguy (French Riviera Open)

Après être passé tout prés du plus grand exploit de sa carrière la semaine passée, Gaëtan Menguy enchaînait avec le French Riviera Open. La grande partie des espoirs français résidait en lui, fort de son statut de tête de série 6 et d’homme en forme. Après un 1er tour maîtrisé face au champion de France Nicolas Charrier, Gaëtan Menguy n’a rien pu faire face à Takuya Miki, qui est bel et bien revenu au niveau qui était le sien lorsqu’il était n°6 mondial en 2014. En double, il s’est incliné en demi-finale avec son compatriote Laurent Giammartini face au futur vainqueur du tournoi: la paire Vandorpe/De La Puente.

Une semaine un peu moins positive sur le plan comptable pour le 26ème mondial. Mais après avoir écumé les tournois Futures, Gaëtan Menguy se frotte à ce qui se fait de mieux au monde et peu apercevoir les quelques marches qu’il a encore à gravir.

Note: 6/10

Laurent Giammartini (French Riviera Open)

Le hasard peut vraiment être coquin. Le tirage au sort du French Riviera Open a offert le même 1er tour qu’une semaine plus tôt à l’Ile de Ré, entre Laurent Giammartini et Goeffrey Jasiak. Encore une fois, l’aîné a remporté le match. Et encore une fois, ce fût long et indécis (2/6 6/4 7/5). Le n°5 Français, sûrement fatigué par ce long duel, a rendu les armes au tour d’après face à Jef Vandorpe en deux sets secs (6/1 6/1). Même constat en double que pour Gaëtan Menguy: une victoire puis une défaite.

Remporter de longs matchs accrochés fait toujours du bien au mental même si Laurent Giammartini est un habitué de ces joutes acharnées.

Note: 6/10

Charlotte Famin (French Riviera Open)

Le tableau du French Riviera Open était si dense que dès les 1er tours de nombreux chocs avaient lieu. Charlotte Famin n’a pas été épargnée au tirage puisqu’elle est tombée sur un os nommé Viktoriia Llvova contre laquelle elle n’arrive décidément plus (2 défaites cette saison). Pourtant, la n°1 Française a parfaitement débuté la rencontre en empochant le set initial après une longue bataille (7/6); mais elle n’a pas tenu le rythme dans les deux manches suivantes (6/0 6/3), trop souvent prise de vitesse par la qualité de balle adverse. Fidèle à sa réputation d’excellente joueuse de double, l’ancienne n°7 mondiale a une nouvelle fois atteint le dernier carré, pour la 7ème fois en 2019.

A défaut d’accumuler les victoires, Charlotte Famin réalise de très bons matchs face à des joueuses mieux classées qu’elle. Elle aborde sa 5ème et dernière semaine de compétition consécutive en Sardaigne.

Note: 6,5/10

Charlotte Fairbank (Plovdiv)

Au fin fond de la Bulgarie qui semble encore vivre au coeur du XXème siècle, Charlotte Fairbank disputait un Futures. La n°3 Française en quête de victoires et de points a réalisé plus ou moins la même semaine que celle précédente. Une victoire maîtrisée en quarts face à une adversaire un niveau en dessous (Ebru Bulgurcu) puis une défaite, sèche, face à une adversaire encore un peu trop forte (Louise Hunt). Le copié-collé a même été poussé en double où elles se sont encore imposées avec Louise Hunt.

https://www.instagram.com/p/B28sUa4oqLb/

Les semaines se suivent et se ressemblent positivement pour Charlotte Fairbank. Mine de rien, elle accumule les victoires qui font du bien et les défaites qui permettent d’apprendre.

Note: 7/10

Auteur: Valentin Desanges

Fermer le menu
Aller à la barre d’outils